Thumbnail
 

Nos actualités

Retrouvez l’actualité de Salamandre AM

Suivez notre actualité

Gestion obligataire - un début d'année prometteur sur les segments de niche

 

 

Plusieurs facteurs expliquent la contre-performance des actifs obligataires en 2018 : les valorisations trop élevées, les erreurs d’anticipation des investisseurs professionnels ou encore les risques politiques et géopolitiques. Mais l’année 2019 s’annonce sous de meilleurs auspices. Si les investisseurs institutionnels déplorent l’absence de perspectives de hausse des taux d’intérêt, les gérants constatent des valorisations plus attractives sur le marché du crédit en particulier pour les titres notés en catégorie high yield et pour les obligations émergentes. Les performances ont ainsi été au rendez-vous au mois de janvier. Elles ressortent à 4,5 % aux Etats-Unis et à 2,5 % en Europe sur le high yield et sont comprises entre 3 et 5 % en ce qui concerne la dette émergente corrigée du risque de change. Malgré ce rebond qui se cumule à un changement de ton des banques centrales, des risques sont toujours présents sur la classe d’actifs, comme par exemple une hausse possible du taux de défaut, notamment en cas de dégradation de la conjoncture.

Télécharger l'article