Thumbnail
 

Nos actualités

Retrouvez l’actualité de Salamandre AM

Suivez notre actualité

Marchés obligataires : un contexte de taux bas qui perdure

Sébastien GRASSET, directeur général et associé fondateur de Salamandre AM, apporte, aux côtés d’autres experts de la gestion obligataire, la vision de Salamandre AM sur les marchés obligataires en ce début d’année 2019.

 

Investissement Conseils n°819 – Mars 2019

 

Pour lire l'intégralité de l'article dans le magazine Investment Conseils, rendez-vous sur La librairie du patrimoine.

 

Extraits :

 

Sébastien Grasset, directeur général et associé fondateur de Salamandre AM, revient sur le contexte délicat de l’année passée. « En 2018, alors qu’on nous promettait une forte hausse des taux, que chez Salamandre AM nous n’attendions pas,  celle-ci n’a pas eu lieu, bien au contraire. Par ailleurs, les performances ont été décevantes l’an passé sur la quasi-totalité des sous marchés obligataires européens (hors emprunts d’Etat allemand et espagnol notamment), essentiellement du fait d’une surréaction des acteurs de marché au ralentissement macroéconomique exacerbée par les incertitudes politiques. »

« Cette année, aucune hausse de taux n’est prévue selon notre équipe de gestion ; les taux devraient rester bas, jusqu’en 2020. Dans la zone euro, tout milite pour que les taux restent faibles. Aux US, l’attentisme est également de mise pour la Fed suite au retournement des indicateurs économiques et à la volatilité des marchés. Pour que les taux augmentent, il faudrait que les indicateurs avancés se stabilisent et que les tensions politiques, notamment sino-américaines, s’apaisent.

Pour revenir sur le vieux continent, la décroissance à laquelle nous assistons depuis 2018 est selon nous naturelle et ne fait que nous rappeler que notre niveau de croissance était largement au-dessus du niveau dit de « croissance potentielle » (c’est-à-dire la croissance que l’économie peut maintenir à long terme, hors effets de court terme liés à un écart entre la demande et le niveau potentiel de l’offre). Cette normalisation du niveau de croissance a été accéléré par les tensions politiques et notamment commerciales. Depuis ce début d’année 2019, les acteurs de marché semblent avoir compris cette tendance et l’avoir intégrée dans leurs analyses. Si l’on ajoute l’accalmie (espérée) entre les Etats-Unis et la Chine, les ingrédients semblent réunis pour un millésime 2019 faisant oublier l’amertume de 2018. Dans la zone euro, on peut penser que notre politique monétaire se japonise plutôt que s’américanise. »

Le High Yield européen privilégié.

Pour autant, les équipes de Salamandre AM détectent des opportunités d’investissement, en particulier sur le marché High Yield européen : « 2019 pourrait être l’année du crédit, après une année 2018 chahutée où les marges de crédit se sont reconstituées. »